“Je filme le métier qui me plait” : coordinateur(trice) en essais cliniques

Au début du projet : les recherches

1. Le concours

Sous le haut patronage du Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse, du Ministère de l’Enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, et du Ministère du Travail, parrainé par des noms prestigieux, soutenu par des partenaires économiques engagés, JE FILME LE MÉTIER QUI ME PLAÎT est une occasion unique pour les élèves de découvrir le monde professionnel de s’approprier des codes, des savoir-faire et savoir-être spécifiques aux différents métiers, et pourquoi pas de découvrir leurs propres talents et leur voie.

« Mieux orienter les élèves et les mener à la réussite »
Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Education nationale (rentrée 2019)

Démarche préconisée dans « Parcours Avenir » le concours JE FILME LE MÉTIER QUI ME PLAÎT est une expérience unique et originale qui permet de développer les compétences numériques des jeunes en participant activement à leur parcours d’orientation.

2. Le projet de nos élèves

Lors des séances d’accompagnement personnalisé, de novembre à janvier, un atelier dédié  au concours national « je filme le métier qui me plait » a été proposé aux 180 élèves de premières, quatre se sont investis.

Charley Lautrait élève de première technologique STL, Jessica Coiffard, Manon Dupuy et Antoine Vallade, élèves de première générale, ont travaillé ensemble en mettant en avant leurs centres d’intérêts pour arriver à un projet commun.

Jessica : « Je trouve que c’était très intéressant car on a pu travailler d’une nouvelle manière. Construire ce projet m’a permis de présenter un aspect de ce que je veux faire plus tard (gestion de projet) à travers la vidéo, mais aussi de le vivre. On a en effet du monter ce projet en équipe avec plusieurs phases : le script, le tournage puis le montage…

Donc maintenant on espère la victoire ! »

Le protocole scientifique

Un moment riche et agréable avec les élèves qui me motive à réitérer ce projet l’année prochaine.

Aurelle Brailly, professeur de SVT au lycée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

22 Partages
Partagez22
Tweetez